Chargement
!

Ouvert de 9h à 17h.

Équipe de direction

Johnatan Doucet – Directeur général
[email protected] – 418-679-0543 #5224

Louis Bouchard – Directeur finances et opérations
[email protected] – 418-679-0543 #5226

Joanie Boudreault – Directrice des soins animaliers
[email protected] – 418-679-0543 #5228

David Pagé – Directeur de la conservation et de l’éducation
[email protected] – 418-679-0543 #5278

Jean-Daniel Blanchette – Directeur de l’entretien et construction
[email protected] – 418-679-0543 #5225

Anaïs G. Lapointe – Directrice communications, ventes et marketing
[email protected] – 418-679-0543 #5223

Nous visiter, c’est contribuer au bien-être et à la conservation des espèces

Le Zoo sauvage de St-Félicien est une organisation à but non lucratif gérée par un conseil d’administration. Tous les profits amassés sont réinvestis dans des projets de recherche et de conservation des espèces et dans de nouveaux développements.

Lorsque vous passez une journée au Zoo sauvage de St-Félicien, vous participez donc à notre mission qui est de faire aimer la nature afin de la préserver.

Conseil d'administration du Centre de Conservation de la Biodiversité Boréale inc. (CCBB)

  • Sylvie Prescott – Présidente
  • Louise Boulanger – Vice-présidente
  • Denis Tremblay – Trésorier
  • Christine Gagnon – Administratrice
  • Serge Desgagné – Administrateur
  • Nathalie Gaudreault – Administratrice
  • Luc Gibbons – Administrateur
  • Manuel Kurtness – Administrateur
  • Marie-Eve Lamontagne – Administratrice
  • Jean Leclerc – Administrateur
  • Paul Patry – Administrateur

Le créneau

Le créneau du Zoo sauvage est délimité par la Boréalie, qui représente le nord de la planète, et par les régions froides du globe, qu’on retrouve au pôle sud et en altitude.

Un créneau est une niche dans laquelle une organisation décide de se spécialiser. Afin de se démarquer, et dans le cas du Zoo sauvage, de s’arrimer avec le climat dans lequel vivent les animaux. La décision d’avoir des animaux indigènes et des animaux exotiques nordiques ou adaptés au froid coulait donc de source.

Pourquoi ? Parce que d’après nous, le bien-être des animaux s’en trouve accru. En vivant dans des conditions similaires à ce qu’ils retrouvent en nature, les animaux ne peuvent que mieux exprimer leurs comportements naturels. Et c’est ce que le Zoo sauvage recherche.

blogue-en-vedette

Billetterie en ligne

Acheter mes billets