en

Zoo sauvage de St-Félicien

Billets en ligne

Mélèze laricin (Larix laricina)

Le mélèze laricin est un conifère unique puisqu’il perd ses feuilles, ou aiguilles, à l’automne. Les feuilles prennent une coloration jaunâtre avant de tomber. Comme pour les feuillus, les aiguilles repoussent à chaque printemps.

Le mélèze laricin est le seul représentant du genre dans l’est du Canada, mais on le retrouve presque partout au Canada à l’exception de 2 provinces. Il y a 3 espèces indigènes en Amérique du Nord sur une dizaine d’espèces au total. Ce mélèze est un arbre élancé et droit pouvant atteindre 20 à 25 mètres de hauteur. Il s’établit le plus souvent en milieux humides et dans les tourbières. L’essence tolère mal l’ombre, ce qui explique peut-être sa préférence pour les tourbières.

Cette espèce a aussi une importance économique et sert à différents usages grâce à son bois fort et durable. Elle est particulièrement utile pour les structures en contact avec l’eau et est l’un des meilleurs bois de chauffage dans sa catégorie. Le mélèze sert aussi d’abri et de nourriture au porc-épic.