Zoo sauvage de St-Félicien

Projet de conservation du hibou des marais

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien, en collaboration avec le Ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) et avec la participation financière de l’Association des zoos et aquariums du Canada (AZAC), débute le projet de conservation du hibou des marais (Asio flammeus) au printemps 2012. Ce projet s’étalera sur quelques années et vise à mieux connaître la situation de l’espèce dans la région du Saguenay Lac-Saint-Jean.

Quelques mots sur l’espèce

Le hibou des marais est une des rares espèces de hiboux à avoir une répartition presque mondiale. Malheureusement, malgré sa vaste distribution, les populations sont en déclin presque partout. Au Canada, le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) lui a donné le statut d’espèce préoccupante. Selon le COSEPAC, les populations canadiennes ont connu une baisse de 23 % au cours des 10 dernières années.

Plusieurs facteurs contribuent à la diminution des populations, dont l’urbanisation avec la perte d’habitats et le développement agricole avec la destruction des nids et des poussins. Cette espèce niche au sol dans les champs, ce qui rend les œufs et les petits vulnérables lors du fauchage du foin et de la récolte du grain.

L’espèce a été peu étudiée et la récolte de données est essentielle pour bien cerner la situation dans la région du Saguenay Lac-Saint-Jean.

azac

hibou02

Objectifs du projet

  • Établir un dispositif d’inventaire du hibou des marais dans la région du Saguenay Lac-Saint-Jean;
  • Dénombrer les individus (hibou des marais et autres espèces d’oiseaux de proie);
  • Noter le comportement intraspécifique des individus observés (chasse, parade nuptiale, nidification, copulation, nourrissage, etc.);
  • Noter le comportement interspécifique des individus observés;
  • Documenter l’utilisation spatiale de l’espèce.